A propos des bactériophages

Un bactériophage, ou phage, est un virus qui infecte une bactérie.

Les bactériophages appartiennent à la forme la plus simple et la plus primitive de la vie – les virus. Ce sont les organismes les plus abondants de la biosphère, et ils constituent une caractéristique omniprésente de l’existence procaryote.

Ils intéressent les scientifiques en tant qu’instruments de compréhension de la biologie moléculaire fondamentale, en tant que vecteurs du transfert horizontal des gènes et des moteurs de l’évolution bactérienne, et enfin, en tant que sources d’outils diagnostiques et génétiques, ainsi que de nouveaux agents thérapeutiques.

Expliquer la biologie des phages et la relation avec leurs hôtes (bactéries) est la clé de la compréhension de ces systèmes microbiens complexes, et de la façon dont nous pouvons les utiliser.

xcf

Comment les bactériophages fonctionnent-ils ?

Le cycle de vie des bactériophages se décompose en deux parties: le cycle lytique, et le cycle lysogène. Voici comment on peut décrire le processus de manière simpliste :
1) Lorsque le phage est entré en contact avec la bactérie spécifique, il s’attache à la surface de la cellule.
2) Le phage injecte son information génétique dans la cellule bactérienne lorsque le noyau du phage est entraîné à travers la paroi bactérienne dans la membrane.

Cycle lysogène:
3) L’information génétique du virus est intégrée dans le chromosome bactérien.
4) A chaque fois que la cellule infectée se réplique, les gènes viraux sont répliqués avec elle. À ce stade, les gènes du phage sont réprimés. Si, à un certain point, ces gènes cessent d’être réprimés, le cycle lytique prend le relais.

Cycle lytique:
3) La réplication de l’ADN et la synthèse des protéines se produisent pour produire des protéines précoces qui aident à reproduire les gènes du phage.
4) Plus de protéines sont produites, et parmi celles-ci, celles qui forment la structure du virus.
5) Les nouveaux virus sont assemblés.
6) La cellule est lysée par des enzymes produites lors des dernières étapes de la production de protéines, libérant ces nouveaux phages dans les alentours.

 

Les avantages des bactériophages dans la lutte contre l’infection bactérienne:
  • La spécificité du phage à la souche exacte des bactéries provoquant l’infection signifie qu’elles ne nuisent pas à d’autres cellules dans le corps humain ou d’autres bactéries utiles qui sont utiles.
  • Ils peuvent non seulement tuer une bactérie, mais une colonie entière, rapidement et efficacement.
  • Ils peuvent modifier génétiquement les bactéries, ce qui rend les bactéries nocives plus vulnérables aux traitements actuels.
  • La capacité de destruction des phages n’est pas affectée par la résistance aux antibiotiques..
  • Ils sont si petits qu’ils peuvent pénétrer les biofilms pour tuer les bactéries nocives dans des zones qui ne sont pas facilement accessibles aux traitements antibiotiques. Les biofilms sont un mécanisme de défense majeur utilisé par les bactéries contre les antibiotiques, et donc un facteur important de la résistance aux antibiotiques. La capacité des phages à pénétrer dans les biofilms permet leur reproduction dans les centres localisés d’infection bactérienne, et la destruction des bactéries, produisant un effet thérapeutique important, mais très localisé.

Les bactériophages dans la Nature

View in Fullscreen